RSS

Nadia land - science et environnement

Internet pollue autant que le trafic arien mondial

05-10-15 08:44 PM (256 )

Selon un rapport publi par la Global e-Sustainability Intitiative (GeSI), la consommation internet pollue autant que le trafic arien.


Selon une tude, les serveurs informatiques utiliss par les gants du web produisent 2 % des missions de C02 lchelle mondiale, ce qui reprsente peu prs autant que le trafic arien. Une tude qui risque de faire beaucoup de bruit deux mois de la COP21.
Internet pollue autant que le trafic arien

Selon le GeSI (Global e-sustainability Initiative), Internet gnrerait 2 % des missions de CO2 mondiales soit, peu de chose prs, la mme quantit que le trafic arien. Mme si regarder des vidos sur internet, tchater avec ses amis, partager des photos, etc. semble anodin, pour que tout cela fonctionne, les centres de donnes hbergeant les serveurs doivent utiliser de lnergie, beaucoup dnergie Dautant plus quils doivent veiller ce que les serveurs, qui ont plutt tendance chauffer, gardent une temprature raisonnable.A lchelle de lindividu lmission de CO2 est plutt infime, mais le chiffre monte rapidement si lon prend en compte les milliards dutilisateurs travers le monde. Dans le cas de Facebook, chaque utilisateur ne reprsente que 263 g de dioxyde de carbone par an, mais si lon prend en compte les 1,69 milliard dutilisateurs du rseau social, la quantit dmission de C02 devient beaucoup plus importante.
Les gants du web sengagent faire des efforts

Les gants du web commencent sengager pour limiter leur empreinte carbone, Facebook semble dailleurs avoir trouv une solution, il a install son centre de donnes en Sude prs du cercle arctique, afin que ses serveurs puissent tre refroidis naturellement. Cette mthode parat plutt efficace car lempreinte carbone de Facebook serait 5 fois moins importante que celle de Google.Les gants du web tentent donc de faire des efforts pour rduire, ou du moins pour ne pas augmenter, leur empreinte carbone dici 15 ans, mais Gary Cook, analyste des technologies de linformation Greenpeace, semble plutt sceptique : Si vous observez lvolution croissante de la demande des centres de donnes du monde digital, vous verrez que lefficacit nergtique rduira la courbe des missions de CO2. Mais cette mme courbe continuera quand mme monter jusqu la lune. Les rsultats de cette tude risquent donc dalimenter le dbat lors de la COP21 qui se droulera Paris, du 30 novembre au 11 dcembre.

Presse citron

(Tags): 2, internet, pollution /

Join us